Kélaïre

De WikiField
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Kélaïre
Illustration.
Description Cité de mages et d'architectes ambitieux, Kélaïre est un royaume situé en bordure du monde de New-Stendel.
Monde New-Stendel
Existence date du Calendrier Erachien
Fondateur Raidentiger, Commando1238
Souverains Raidentiger, Glieps, Xaxicouzoulou, Anaroy, Zaryen
Alignement Nations du Delta
Langues Stendelien/Autre
Personnages illustres Infranox, Momy, Commando1238
Gentilé Kélare
Frontières Le Delta


Nom du projet + courte description

Histoire

Etymologie

Régions

Kélaïre est divisée en deux grandes zones :

La région intra-muros qui abrite la cité elle-même, le palais et nombres de bâtiments d'importance comme le temple de Lazul ou l'Académie.

La région extra-muros qui regroupe tous les villages affiliés à la cité. Chacun de ces villages s'est construit autour d'une activité particulière ; on trouve ainsi un village de paysan, un de pêcheurs ou un de mineurs. Tous les villages sont reliés à la capitale par un réseau routier ainsi qu'un réseau de rail nommé Kélrail.

Formation

La formation de Kélaïre date de la perte de contact avec la partie supérieur de Nabes, alors connue sous le nom de Nubes. Au moment où le portail vers Nubes semblait s'affaiblir, une majorité des habitants d'Inmora (une des cités de Nubes, aujourd'hui perdue) migrèrent en direction de New-Stendel. Ils décidèrent de s'installer dans un lieu proche de celui d'où ils venaient en réalité, loin au sud-est de New-Stendel. Cette région est en effet celle qui vit se recontrer les fondateurs d'Inmora : Infranox, Momy et Raidentiger. Au moment de la fondation de Kélaïre, Infranox avait disparu et Momy était parti pour un long voyage. C'est de la main de Raidentiger, Commando1238 et d'anciens d'Inmora que la cité vit le jour.

Géographie

Description générale

Le territoire de Kélaïre couvre plusieurs types de terrain, mais est principalement composé de plaines et de zones montagneuses.

Localisation

La cité de Kélaïre, ainsi que les villages avoisinants, se trouvent au sud-ouest de la capitale, New-Stendel. Dans le sens des aiguilles d'une montre, en partant de l'ouest, Kélaïre est limitrophe de Khérinops, Valmont, Ysera et Héliopolis. Kélaïre fait partie du groupement de cité connu sous le nom de nations du Delta.

Climat

Kélaïre bénéficie d'un climat tempéré. La ville se trouve dans une région chauffée par les vents chauds de Khérinops et d'une hydrologie abondante. La quantité d'eau disponible a permis le développement de nombreux petits villages aux alentours de la capitale ainsi que plusieurs ports de pêche et de commerce.

Points d'intérêt

Outre les villages situés en dehors de ses murs, Kélaïre possède plusieurs monuments d'intérêt.

Fort Titou est un fort militaire construit sur la chaine d'Eoroz du côté de la frontière avec Khérinops. Il protège la baie en contrebas ainsi que le reste de l'isthme entre les deux cités et donc le port de Khérinops ainsi que celui de Sappheir, le village des pêcheurs. Non loin de Fort Titou se trouve l'Harénaque, un pont monumental qui relie Kélaïre à Khérinops.

Plus au centre du territoire se trouve le mont Télanème. Ce dernier abrite deux projets et trouve à son pied un troisième. Au pied de Télanème se trouve la cathédrale de Lazul, plus grand édifice dédié au culte de la divinité sur le territoire kélare. La cathédrale montre le lien fort entre le Dieu-dragon et la nature par ses vitraux avec comme thématiques les saisons et le soleil, entre autres. Au sous-sol de la cathédrale se trouvent d'importantes catacombes et des traces anciennes de l'origine du culte à Lazul.

Au sommet du mont Télanème se trouve un monastère où vivent les moines qui s'occupent de la cathédrale en contrebas. Les nombreuses marches qui arpentent le mont lui ont donné le surnom "montagne aux mille marches".

Au cœur de la montagne se trouve un des trésors les plus précieux de Kélaïre, la grande bibliothèque de Télanème. Elle recense la majorité du savoir kélare, qu'il soit vieux ou récent. L'indexe de cette bibliothèque n'étant pas bien à jour, il n'est pas rare que des découvertes soient faites sur l'histoire de la cité et de ses environs. Dans la bibliothèque se trouve aussi une carte intégrale du monde de New-Stendel.

Finalement, il existe sur le territoire de la ville trois donjons arpentables. Deux d'entre-eux se situent sous la ville de pars et d'autre du temple de Lazul. Le troisième est situé dans les catacombes sous la Cathédrale.

Liaisons

Terrestres

De par son territoire étendu, Kélaïre a développé au fil des ans un réseau routier important. La cité est l'instigatrice du projet "La Triangulaire" qui visait à relier entre-elles toutes les cités du Delta. En parallèle ce réseau routier intercité, Kélaïre a construit son propre réseau reliant tous les villages de son territoire ainsi que la majorité des points d'intérêts qui s'y trouvent. La ville est aussi reliée à Khérinops par l'Harénaque, un pont reliant les chaines montagneuses respectives des deux cités.

Souterraines

Kélaïre est reliée à Icarus ainsi qu'à Valmont (et donc indirectement à la capitale) par le réseau CRASH. En interne, le Kélrail assure la liaison entre les différents villages et Kélaïre même.

Aériennes

La ville est reliée à la capitale, ainsi qu'à Nevah, Harmonia et Icarus via le SPLASH. L'actuelle carte des liaisons du SPLASH est d'ailleurs en partie issue de cartographes de Kélaïre.

Société et Institutions

Gouvernement

Système politique

Kélaïre est un royaume. Elle est dirigée par son Roi, actuellement Raidentiger, ainsi que quatre conseillers, Glieps, Xaxicouzoulou, Zaryen et Anaroy. Chacun des membres de ce conseil de cinq personnes est libre de proposer et de travailler sur les projets de son choix. Certains des membres du conseil sont d'ailleurs dirigeants de leur propres cités.

Souverains

Roi : Raidentiger Membres du conseil : Glieps, Xaxicouzoulou, Zaryen, Anaroy

Conseillers d'honneur : Infranox, Momy, Commando1238, BeNoKs

Diplomatie

Economie

Monnaie

Démographie

Forces Armées

Culture

Langues

Religion

Les Kélares vénèrent, et ce depuis avant la renaissance récente du royaume, Lazul, le Dieu-dragon. Des traces d'un culte à Lazul ont été retrouvées dans des ruines millénaires sur le territoire dans une zone nommée Laadjvar. L'adoration de Lazul a changé au fil du temps et plusieurs bâtiments ont été édifiés en son honneur : le Temple de Lazul qui se situe dans les sous-sol de la capitale ainsi que la Cathédrale de Lazul situé à l'extérieur de la ville, au pied du mont Télanème.

Lazul semble aussi être la source de la magie utilisée à Kélaïre, les nombreuses Gemmes de Lazul qui se trouvent sur le territoire ont permis aux mages de la cité d'édifier nombres de bâtiments d'envergure.

Art

Architecture

Cuisine

Flore et Faune

Trivia

Les refontes sont l'un des passe-temps favoris des Kélares. Experts magiciens, il n'est pas rare de les voir faire disparaitre des pans entiers de la cité ou de ses alentours avant de les reconstruire différemment. La Cathédrale de Lazul est ainsi certainement le projet ayant le plus bougé de la cité. Initialement construite sur Nubes, elle fut reconstruite à l'identique sur une île céleste au dessus de la cité, déplacée dans les faubourgs, puis entièrement rénovée à cet emplacement. Le bâtiment en est ainsi à sa 4ème reconstruction.

Références

Bibliographie