Tolwhig

De WikiField
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Tolwhig
Dénomination Préfecture de Tolwhig
Description Ancien royaume puis république indépendante, actuellement sous gouvernance militaire du Consulat de la Garde Volontaire
Monde Stendel
Existence date du Calendrier Erachien
Fondateur Edwan Tolwhig (HRP : Cauko)
Souverains Ghideon Zorn
Alignement Impérial
Langues Stendelien
Gentilé Tolwhigien(nes)
Frontières Glindelhall, Cerve, Prison de Terre-Morne


La préfecture de Towlhig est un ancien royaume se situant au sud de Stendel. Entouré de forêts, de lacs et de rivières; il est particulièrement propice au développement d'une agriculture luxuriante. Sa population, majoritairement paysanne, vit des revenus de sa production céréalière et animale.
Après la chute brutale du gouvernement local, une période de forts troubles politiques a malheureusement secoué la région; provoquant famine et épidémies. Après l'intervention de la Garde Volontaire et à la suite de la Campagne de Tolwhig, la situation s'est pacifiée et la vie a pu reprendre son cours normal, malgré une forte baisse démographique.

Histoire

Etymologie

L'étymologie du terme Tolwhig s'est perdu avec les événements ayant amené au Grand Départ. Il est cependant resté que le royaume tient ce titre du nom de son fondateur, le Chevalier Edwan Tolwhig, le pourfendeur de Ladon.

Fondation

Le Royaume de Tolwhig prend ses origines en l'an 14, au-delà des frontières impériales, au Sud. Il est fondé sur les 'Terres sombres' par Edwan Tolwhig. Depuis plusieurs décennies, ces anciennes fertiles terres sont occupées par Ladon, imposant et légendaire dragon à cent têtes, dont on raconte que "Un seul de ses battements d'aile balaya une ville, son souffle incendia forêts et plaines et ses mâchoires eurent raison des plus grandes armées." Pour autant, au début de l'année 14, le Chevalier émérite abat la bête et libère la région. A la suite, il réclame ses terres comme sa possession et fonde sur la position de son campement la ville de Tolwhig, capitale du futur royaume. La victoire d'Edwan, racontée dans les pays alentours lui valent de nombreux soutiens, et l'arrivée de la première génération de tolwhigiens, de jeunes colons issus de tous milieux et pays en quête d'un nouveau départ.

Le Grand Départ

Le Roi et Chevalier Edwan Tolwhig meurt en 49, laissant derrière lui un royaume croissant et prospère. Des dizaines de fermes se sont bâties autour d'une ville grandissante : Tolwhig. Au centre, sur la position où se situait le campement de Edwan, un manoir se tient comme lieu de pouvoir. Les descendants d'Edwan continue l'expansion de la ville. En 166, alors que le roi ??? Tolwhig meurt de maladie, il laisse derrière lui pour seule descendance trois enfants. L'ainé a 11 ans. Les royaumes alentours, avares du territoire de Tolwhig, font assassiner les trois enfants et profitent du désordre pour mener une invasion. La population de Tolwhig s'exode alors en quête de terres plus paisibles. Un commerçant stendelien mentionne l'Empire, et un homme influant, le commerçant Cauko, qui pourrait faire obtenir des terres pour la refonte du royaume. Après plusieurs semaines de marche, les survivants du péril arrivent en terre impériale en début de l'an 167.

Tolwhig, la Nouvelle

A leur arrivée en terre impériale, les exilés font la rencontre de Cauko. Celui-ci leur assure avoir trouver des terres fertiles, et pouvoir les faire obtenir par demande auprès du gouvernement impérial. Les réfugiés installent un campement sur les terres proposées par Cauko, à l'Est de l'exploitation agricole de Glindel. La demande de création de territoire est elle envoyée en capitale. En début Mimélune 168, une réponse positive est reçue. Par souvenir de leur ville d'origine, les tolwhigiens nomment les terres "Tolwhig". Cauko, vu alors en sauveur, est lui accepté comme roi du nouveau royaume.
Rapidement, la nouvelle Tolwhig se construit. Un bourg se bâtit autour des fondations d'un futur château. Tout autour, de premières propriétés agricoles se fondent. Toute une caste sociale se met en place dans le petit royaume. Une noblesse se constitue autour du nouveau roi, et celle-ci prend rapidement les rênes sur les activités de Tolwhig. Pendant plusieurs années, la vie est paisible et Tolwhig prospère.
Cette ère ne dura pas longtemps. En l'an 206, le roi Cauko est appelé en capitale, d'où il ne revînt jamais.

Le temps de la Folie et du Mépris

La Préfecture de Tolwhig

Géographie

Description générale

Tolwhig-bourg

Le village d'Hulme

Le village de Lambache

Localisation

La Préfecture de Tolwhig se situe au Sud-Ouest de Stendel, entourée par le Royaume de Glindelhall au Nord et à l'Ouest, par Cerve à l'Est et par la Prison de Terre-Morne au Sud.

Climat

Société et Institutions

Gouvernement

Système politique

La préfecture de Tolwhig est régie par le Consulat de la Garde Volontaire. La préfecture en elle-même est gouvernée par un Conseil Consulaire Régional (abrégé CCR), à la composition suivante :

- Le préfet (un général de division) : Il est en charge du territoire de la préfecture et de sa sécurité. Il reçoit ses instructions du Grand Conseil Consulaire (GCC).
- Le représentant local : Nommé parmi la population, il la représente au sein du CCR.
- L'officier de gendarmerie : Il est responsable de la gendarmerie de la préfecture.
- L'officier aux finances : Il est responsable du budget de la préfecture.
- L'officier à la justice (aussi appelé juge) : Il rend la justice sur le territoire préfectorale.
- L'officier à l'aménagement : Il est responsable des aménagements civils sur la préfecture.
- L'officier à la défense : Il est responsable des installations militaires de la préfecture et de sa défense.

Il est à noter qu'à part le représentant local, l'ensemble des membres du Conseil Consulaire Régional sont des officiers de la Garde Volontaire. Chacun d'entre eux est accompagné d'un bureau de quelques officiers pour la réalisation de ses responsabilités.

Souverains

Comme l'ensemble des préfectures, la plus haute autorité de Tolwhig est le 1er Consul Ghideon Zorn. Cependant, la gestion même de la préfecture et les décisions qui y sont prises sont à la charge de son préfet.

Diplomatie

La préfecture de Tolwhig jure fidélité et dévouement total à l'Empire Stendelien depuis son passage sous administration de la Garde Volontaire. Elle est un appui de taille dans la montée en puissance de celle-ci.

Depuis quelques années, une montée en puissance frontalière du côté de GlindelHall a entaché les relations entre le royaume et la Préfecture, qui a du entamer des mesures de fortifications. Ces actions ont eu pour résultat de soulever l'indignation du peuple tolwhigien à l'encontre de son voisin, finissant de consolider son soutien total à la Garde Volontaire. Depuis peu, avec la construction d'une muraille frontalière à Tolwhig par le Royaume de Glindelhall, la frontière entre les deux régions est devenue un lieu de tension. Rapidement, un nom s'est mis à circuler pour désigner celui s'étant abriter derrière cette enceinte où règne la loi martiale : Le Tyran.

Economie

Monnaie

La monnaie de la préfecture est la monnaie impériale, constituée de pièces de cuivre et de pièces d'argent.

Démographie

La population de Tolwhig compte un peu plus de 35 000 âmes, réparties de la sorte :
- 30 000 habitants dans le bourg de Tolwhig
- 7500 habitants en campagne

S'ajoute à cela la présence de quelques milliers de gardes, situés dans les différentes fortifications de la préfecture.

Armées

La défense de la Préfecture de Tolwhig est assurée par la Garde Volontaire. En plus des troupes d'infanterie, de cavalerie et d'artillerie en faction dans divers forts sur l'ensemble de son territoire, la préfecture peut compter sur le soutien des régiments positionnés à la Prison de Terre-Morne et Arcahelm, ainsi que de l'ensemble des forces armées de la Garde.

De surcroit, depuis la fin de la Campagne de Tolwhig, tout tolwhigien âgé de 16 ans doit passer deux années de service militaire, durant lesquelles il est formé au combat, puis inscrit à la liste des civils pouvant être mobilisés.

Enfin, depuis l'an 295, des gardes préfectorales ont été créées pour chaque préfecture du Consulat de la Garde. Celle de Tolwhig est composée de deux régiments de 1000 hommes chacun. Les citoyens la composant effectuent trois à quatre jours de service par semaine. Malgré le peu d'expérience des volontaires qui la compose, elle n'en reste pas moins un atout essentiel à la stabilité et la sécurité de la préfecture.

Culture

Langues

Depuis la fondation de Tolwhig la Nouvelle, la langue officielle est le stendelien, aussi bien à l'oral qu'à l'écrit.

Religion

Art

Cuisine

Flore et Faune

Trivia

- Une loi promulguée par le Consul Zorn déclare que tout tolwhigien vivant est en état de se battre.
- En moins d'un siècle, Tolwhig a fait un volte face, passant d'une républicaine révolutionnaire à un état fidèle et dévoué à l'Empire.

Références

Bibliographie

Articles connexes