Ghideon Zorn

De WikiField
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Ghideon Zorn
Général Zorn, Campagne de Tolwhig
Général Zorn, Campagne de Tolwhig

Naissance 38 Fifrelune de l'an 124 du Calendrier Erachien
Origine Extra-Stendel
Sexe Masculin
Espèce Humain
Cheveux Bruns
Yeux Marron-vert
Activité Étoiles général.png Général de la Garde
Caractéristique Scribe et ambassadeur impérial
Affiliation Empire Stendelien

Garde Volontaire

Entourage Pencroff, Thalkion, Wariow, Jean Lannes

Ghideon Zorn, né le 38 Fifrelune de l'an 124 dans le village d'Aje'Accio du Royaume d'Aznog, est le premier Général d'Armée de la Garde Volontaire. Fils unique de Charles Zorn et Letizia Romalina, Ghideon Zorn est un militaire, officier d'infanterie de la Garde Volontaire, puis général de Brigade en l'an 178. En 195, il est promu général de Division et prend la direction de la Garde suite à la nomination de son supérieur Pencroff au titre de gouverneur, et ce jusqu'en 207, date à laquelle il est promu général de Corps d'Armée suite au développement des forces terrestres. Enfin, en l'an de grâce ???, l'apogée de la Garde l'amène à être restructurée en tant qu'armée, avec le Général Zorn à sa tête.
Ghideon Zorn dévoue sa vie entière dans les intérêts de l'Empire, et la protection des peuples qu'il abrite, et est un homme prêt à tous les sacrifices pour l'accomplissement de sa mission.

Biographie

Jeunesse

Naissance et origines extra-stendeliennes

Né en l'an 124 du Calendrier Erachien dans un petit village au-delà de la frontière Sud Stendelienne, Ghideon Zorn est issu d'une famille assez aisée, fruit du mariage entre Letizia Romalina et Charles Zorn, mage et guérisseur du village. Les premières années de sa vie s'écoulent calmement. Il passe le plus clair de son temps dans la maison familiale, sous la stricte surveillance de sa mère qui, malgré le jeune âge de l'enfant,
l'éduque sévèrement. Ces premières tendres années ne sont cependant pas de longue durée. En l'an 129, le Royaume d'Aznog est en déclin. Monarchie basée sur la puissance magique, les mages se font plus rares, moins expérimentés, et cette faiblesse ouvre la voie de l'invasion à un ancien ennemi reclus plus au Sud : les orcs. Quelques mois plus tard, toujours en 129, le village d'Aje'Accio, situé en première ligne du conflit tout juste éclaté, est mis à sac par l'avant-garde orc. Ghideon est alors envoyé plus au Nord dans un portail invoqué par son père, action qui lui sauve la vie. La population du village est elle entièrement massacrée.
Plus tard, à partir d'informations recueillies par le Bataillon d'exploration de la Garde lors d'une expédition au Sud, Ghideon apprend que ses terres d'origine ne sont plus que ruines.

Enfance stendelienne

Ghideon passe son enfance sous la tutelle d'un vétéran retraité, alors fermier, qui l'a trouvé abandonné dans un de ses champs. C'est une enfance dure, durant laquelle il passe de nombreuses journées dans les champs, à labourer la terre ou s'occuper des bêtes. Le vieux militaire lui donne cependant une certaine éducation; il lui apprend à parler, lire et écrire le stendelien. L'un des seuls passe-temps que trouve Ghideon est la lecture, dans laquelle il put apprendre l'histoire impériale. En l'an 142, à l'obtention de sa majorité, Ghideon, poussé par son admiration pour l'Empire, décide de suivre la voie militaire et s'engage dans la Garde Volontaire.

La Garde Volontaire

Formation militaire

Le 62 Mérolia de l'an 142, Ghideon est accepté dans la Garde comme soldat en probation après avoir rencontré le commandant Pencroff, et est installé dans les dortoirs de la caserne. Les mois qui suivent sont dédiés à sa formation militaire. Maniement des armes, discipline militaire, entraînements physiques, histoire officielle impériale, la formation est stricte. C'est durant cette période qu'il fait la rencontre de bons nombres de compagnons d'arme, à commencer par le commandant Pencroff et le capitaine Wariow. Il fréquentera les deux pendant les décennies à suivre. D'autres gardes croisent son chemin, comme le lieutenant Poupek et le lieutenant Beha, mais aussi le sergent Nespote.
Au début de l'année 143, il est nommé soldat. A la même période, l'Empire valide les plans du Pénitencier de Terre-Morne, et les travaux débutent. Comme beaucoup de bleus, Ghideon est envoyé comme ouvrier sur place. Le chantier est clos deux ans plus tard, en 145. En guise de félicitations pour son implication durant la construction, le soldat Zorn est nommé sergent. Toujours la même année, il se retrouve être à la tête d'expéditions d'exploration des temples des trois déesses. Son aptitude en tant que meneur d'hommes pendant ces expéditions est remarquée, et en 146, il est formé pour devenir officier, puis promu lieutenant à la tête d'une compagnie d'infanterie.

Officier d'infanterie

Jeune officier

Le lieutenant Zorn menant des travaux d'urbanisation, an 147, Fort Herobrine

En tant que lieutenant, Zorn prend le commandement de la 3e compagnie d'infanterie. A ce moment-là, les unités de la Garde ne sont pas encore développées, et tous les fantassins portent le même uniforme, celui d'infanterie volontaire. La compagnie est stationnée à l'intérieur de la caserne. La troupe et les sous-officiers partagent un même dortoir mais Ghideon accède au dortoir des officiers, un peu plus espacé. Le quotidien de la 3e d'infanterie est celui de toute compagnie en temps de paix : des entraînements réguliers, quelques patrouilles, et beaucoup de paperasse. Ghideon lui prend sous son aile de nouvelles recrues, dont certaines deviendront de précieux compagnons. Certains noms resteront dans sa mémoire, comme les soldats Loupon et Akaneo. Les années suivant sa nomination en tant que lieutenant, il s'implique dans toutes les activités de la Garde, chantiers comme expéditions, et se fait remarquer. Durant les premiers jours du Vacua 149, il est promu capitaine d'infanterie, grade le plus haut accessible dans la Garde.
Le capitaine Zorn prend alors la charge de toute l'infanterie de la Garde, soit un petit bataillon, qui deviendra plus tard le célèbre 1er d'infanterie. Il reste à ce poste pendant 18 ans, longue période durant laquelle il développe un lien très fort avec les gardes de ce bataillon. Il vit, combat, saigne avec eux. Son premier bureau lui est attribué dans le sommaire commandement de la caserne, à côté de celui du commandant Pencroff. Au fils des ans, la liste de connaissances de Ghideon s'allonge et début 157, il fait la rencontre du cadet Thalkion, futur grand ami et général de Corps d'Armée. Leur rencontre se passe particulièrement mal quand Ghideon apprend les origines nivemies du nouveau garde, et sa participation dans la guerre-civile.

Assauts démoniques

Ghideon est responsable de l'entièreté de l'infanterie de la Garde lorsque le 57 Tronvard de l'an 156, des hordes démoniaques surgissent pour la première fois et attaquent la caserne. C'est sa première bataille. Au prix de lourdes pertes, l'assaut est repoussé et la bataille gagnée. Dans l'affrontement, il s'illustre à plusieurs reprises, et dans sa manière de commander, et dans ses prouesses au maniement du sabre.
Les assauts dureront plusieurs années, avant de totalement cesser. A la suite d'un particulièrement violent, Ghideon est fait Grand Croix de la Légion d'Obsidienne. Pour lui, ces batailles sont l'occasion de s'illustrer, mais aussi d’entraîner les hommes. Il sera appris plus tard que ces démons étaient envoyés par des vassaux de Tyroine.

Commandant

A partir de 163, sous la responsabilité du capitaine Zorn, les travaux de construction d'une forteresse pour le Vieux Port commencent. Ils s'achèvent trois ans plus tard. Cette première place fort convainc le commandant Pencroff de mener de grands travaux. Peu de temps à après, il est décidé d'entourer la Vallée d'Herobrine de deux autres forteresses et de murailles. Chaque forteresse est dédiée à un corps d'arme particulier. A la même époque, la caserne est entièrement restructurée, et le commandement est agrandit et rénové. A l'issue de la construction des forteresses, le nombre de gardes explosent. Chaque corps d'arme est regroupé en un régiment. Il est décidé de regrouper l'ensemble en une Brigade. Le 9 Mimélune de l'an 167, le commandant Pencroff est promugénéral, et le capitaine Zorn, commandant. L'infanterie est confiée au capitaine Thalkion, et Ghideon est nommé officier en second de la Garde. A peine un an après, en 168, Ghideon est promu colonel, et avec le capitaine Wendy qui est promue lieutenant-colonel, il est chargé d'assurer le commandement en l'absence du général. Les années qui s'en suivent se voient être calmes.

Général de Brigade

De colonel à Général

Le Général Zorn en route pour Kel'Daer, an 187

Le 38 Lérolia de l'an de grâce 175, retenu en capitale par ses nouvelles fonctions de Chevalier impérial, le Général Pencroff nomme le colonel Zorn Général de Brigade pour le remplacer à la tête des forces de la Garde. Trois ans plus tard, en 178, les forces navales de Middenheim, sous la direction de l'Amiral [[Wariow]), se rallient à la Garde. Celle-ci passe alors en Division dirigée par le général Pencroff. La division regroupe la brigade terrestre, sous le commandement du Général Zorn, et la brigade navale, sous le commandement de l'Amiral Wariow. Pour Ghideon, cette nomination en tant que Général représente une nouvelle liberté de prises de décisions.

La campagne de Kel'Daer

L'idée de la campagne de Kel'Daer surgit pour la première fois dans la tête de Ghideon alors que celui-ci était encore colonel. Son idée d'origine était l'invasion de ces terres glacées pour y purger toute forme de magie noire, et brûler la région entière. Hors, le passage du mage Shrui, haut placé de Kel'Daer, en tant que chevalier impérial contrecarre ses plans, qu'il abandonne. Des années plus tard, début 186, lors d'une rencontre avec le chevalier Shrui au commandement, il lui propose l'aide de la garde contre les démons qui ravagent sa cité. Pour le jeune général, l'objectif est double. Cette campagne est à la fois l'occasion de montrer l'extrême volonté de la Garde à aider et défendre l'Empire, mais aussi la possibilité de faire bouger ce conflit dans le Nord, et pouvoir espérer voir le chevalier Shrui tomber au combat, annulant ainsi la protection impériale de la région, et permettant l'éradication de la population de mages noirs s'y trouvant. Les préparatifs de campagne s'engagent alors sous l’œil vigilant du général Zorn. Pour l'occasion, un second régiment d'infanterie est formé avec à sa tête le capitaine Montbrun, et est honoré d'engager le conflit sur place, avant d'être relevé par le 1er d'infanterie. Quelques compagnies de sapeurs et cuirassiers sont également choisies pour la campagne. Pour diriger l'ensemble des troupes sur place, Ghideon nomme le colonel Jihair, cavalier de confiance.
En 187, l'ensemble des effectifs de campagne quittent la caserne en direction des terres du Nord, accompagnés de l'état-major de la Garde, du chevalier Stalroc, et de troupes de soutien pour soutenir la prise de positions dans Kel'Daer. Après des semaines de trajet, la première phase de la campagne est engagée : la Grande Offensive. La réussite est totale, et les troupes de campagne prennent leur position dans la ville glacée. Elles sont laissées sur place, et l'état-major retourne vers Fort Herobrine. Hors, au fils des mois, les opérations stagnes. Pire, les lignes démoniques n'ont pas reculées, et en l'espace d'un an, la moitié des effectifs engagés sur place a été décimée. Ghideon prend alors la décision de ne pas relever le 2e d'infanterie, pour éviter de démoraliser les troupes stationnées au Fort. A la place, des recrues sont continuellement affectées au 2e et envoyées sur le théâtre d'opérations, pour éviter la débâcle.
Début 224, prévoyant le retrait des troupes de Kel'Daer, Ghideon, alors général de Corps d'Armée, se rend sur place et relève le général Thalkion de sa troisième mutation au Nord. Avec la mesure du 37 Mimélune 223, la magie est ré-autorisée, et donc les mages noirs survivants peuvent à nouveau librement se rendre jusqu'à Kel'Daer. Pour le général Zorn, cette mesure est l'occasion de retirer les troupes et de laisser les mages noirs défendre par eux-même leur cité. Mi 228, les troupes de la Garde quittent dans une dernière bataille la ville froide qu'elles occupaient.Pendant les 41 ans de campagne, le 2e d'infanterie connait huit capitaines différents (dont six meurent), et plus de vingt-mille hommes perdent la vie.

Général de la Garde

Le Général Zorn, campagne de Tolwhig, an 210

En l'an de grâce 195, suite à la nomination du Général Pencroff comme gouverneur de l'Empire et Maréchal d'Empire, Ghideon Zorn est promu Général de Division. La Garde passe alors entièrement sous sa direction. Pour le remplacer, le colonel Thalkion est nommé Général de la Brigade terrestre. Des années plus tard, en 207, suite à l'important développement de la Garde, celle-ci passe en Corps d'Armée suite à la décision du Général Zorn, promu pour l'occasion Général de Corps d'Armée. Il prend alors la tête d'une quinzaine de milliers d'hommes du côté terrestres, et de plus d'une vingtaine de navires du côté naval.
Enfin, en ????, il se voit être promu Général d'Armée suite à l'agrandissement de la Garde.

Campagne de Tolwhig

{à écrire}

Distinctions et Décorations

- Général de la Garde
- Croix de guerre avec agrafe "Mousse-tache" et "Kel'Daer"
- Grand Croix de la Légion d'Obsidienne
- Ordre de la Bravoure
- Ordre des Bâtisseurs
- Ordre des Patrouilleurs

Citations

"Le meilleur moyen de tenir sa parole est de ne jamais la donner."
"La bonne politique est de faire croire aux peuples qu'ils sont libres."
"La paix est un mot vide de sens : c'est une paix glorieuse qu'il nous faut !"
"Il faut sauver les peuples malgré eux."
"Tu imagines sa fille qui verra pas sa mère grandir ?"

Galerie

Le Général Zorn, Bataille de Saulême, Campagne de Tolwhig, an 210