Elryss

De WikiField
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Elryss
Illustration.
Dénomination L'ordre des envoûteurs
Description Académie magique et ville commerciale
Monde Stendel
Existence 41 Agrevent de l'an 32 du Calendrier Erachien
Fondateur Niouk
Souverains Archimage Athyl Bathem II
Alignement Neutre, autrefois impérial
Langues Stendelien
Personnages illustres Archimage Niouk
Sage gasvelos8
Sage Etix30
Gentilé Elry
Frontières Simurgh
L'Ordre Du Lys d'Argent
Ultharik


Histoire

L'académie magique d'Elryss, fondée en l'an 32 de notre ère, a vu le jour au commencement de la Guerre Civile Stendelienne.
Fondée par le mage Athyl Bathem II, elle devait former des mages-guerriers au profit des forces impériales, afin que ces derniers servent sous les drapeaux pour la défense de l'empire.

Rapidement, les domaines d'expertises de l'académie s'élargirent. On y entreprit la formation d'alchimistes et d'enchanteurs, ainsi que l'élaboration de magies diverses qui sortaient du cadre militaire dans lequel l'académie avait vu le jour, mais toujours avec le soutien de l'empire qui voyait dans cette brillante école une occasion de mettre à l'essai l'utilisation de la magie dans des domaines civils, comme l'agriculture.

Rapidement, plusieurs fermes furent formées aux abords de l'académie, dans lesquelles furent testés des engrais magiques et des sortilèges de croissance. Les résultats furent formidablement probants, et les essais furent poursuivis à une cadence effrénée, sous les demandes pressantes des autorités impériales qui commandaient chaque semaine de nouvelles expériences.
Ce rythme de travail ne tarda pas à peser sur les mages, qui travaillaient d'arrache pieds, consommant leurs ressources magiques et épuisant leur potentiel pour garder la cadence. Des premiers dysfonctionnements et signes de faiblesses ne tardèrent pas, et le mage Athyl commença à craindre d'être relevé de ses fonctions.

C'est dans ce contexte de tensions que l'archimage Athyl Bathem II, responsable de l'académie, prit la décision de contourner les lois impériales et de faire usage de Magie Noire.

cette décision, prise en secret par l'archimage, fut éventée jusqu'en capitale ou elle créa la controverse. L'utilisation, prohibée, de la magie noire sema le doute et la crainte au sein de la population, et la noblesse s'empressa de demander au empereurs d'agir pour mettre un terme aux activités de l'académie qui était devenue un danger.
Le Gouvernement, qui ne pouvait tolérer un abus de cette nature et qui se devait d'assurer la protection de sa population civile, mobilisa une colonne des Forces armées impériales qui reçut l'ordre de détruire l'académie et d'en capturer les mages.

Ces derniers, alertés de l'imminence de l'arrivée des troupes, s'enfermèrent dans l'académie avec les fermiers et autres résidents des environs. Un ultime recourt à la magie noire leur permit alors, par une obscure incantation, d'échapper in-extremis a l'action des forces armées qui arrivaient sur le territoire. Une épaisse foret noire poussa en quelques instants sur un vaste rayon autour de l'édifice, à la grande surprise des soldats. Ces derniers s'enfoncèrent alors dans le bois, alors que la nuit tombait, et prirent la direction supposée de l'académie à la lumière de torches.

Par un étrange maléfice, tous les soldats furent pris d'hallucinations, de malaises et de panique. Puis, toujours victimes du sortilège de protection lancé par les mages, tous perdirent connaissance. Tous les soldats réchappèrent miraculeusement à leur mission, mais ils durent regagner la capitale sans avoir réussi à completer leur objectif, au grand dam du gouvernement impérial. Il sembla rapidement que la foret noire était la cause principale de leur déroute, et en l'absence de contre-sort, il fut décidé de ne plus tenter d'approcher les lieux. Un status-quo se mit en place.

Après ces évènements, le temps passa à Elryss sans que la population locale ne connaisse d'autres périls. De nouveaux fermiers, enchanteurs et alchimistes vinrent s'installer dans la cité qui avait été bâtie près de l'académie, et un commerce prolifique de ressources enchantées et de matières agricoles remplaça rapidement l'apprentissage de la magie comme principale activité du territoire.

Les Elrys poursuivirent leur vie paisible jusqu'à la fin de la guerre civile, qu'ils apprirent par les crieurs publics et les aventuriers de passage. L'empire semblait avoir oublié leur existence, et personne ne s'opposa à l'essor de leur commerce d'exportations.
Plus étrange encore: Malgré l'utilisation de la magie noire et la ferme condamnation de ces pratiques à Elryss par le gouvernement impérial, la cité et son académie furent totalement épargnées lors de la grande campagne de Prohibition de la magie noire.

Le temps continua de s'écouler ainsi, et l'histoire d'Elryss ne sembla plus connaitre de rebondissements.

Géographie

La ville d'Elryss se situe sur Stendel aux coordonnées -1666 2600 du plan cadastral impérial.
Il s'agit d'une région côtière, dépourvue de reliefs, et propice à l'agriculture et au commerce.

Aujourd'hui, la ville d'Elryss est frontalière des Terres du lys, du Royaume de Simurgh ainsi que de la Mer des géants par laquelle passent la plus grande partie de ses exportations.

Description générale

Vue de coté de l'académie de magie

L'académie d'Elryss est la principale infrastructure du territoire. Autrefois financée par l'empire, elle est aujourd'hui officiellement fermée mais accueille toujours une poignée de mages. Le reste du territoire est occupé par le village, qui s'articule autour d'un petit port de pêche. La plupart des bâtiments sont des fermes ou des commerces, principales sources de revenus de la bourgade depuis la fin de l'activité de l'académie.

Depuis l'incantation des mages lors de l'attaque des forces impériales, la région est entourée d'une épaisse foret magique, aujourd'hui passive.

L'Académie

L'académie, premier bâtiment a avoir été construit dans la zone, est constituée comme un château-monastère principalement bâti de lourdes pierres. Ses tours et ses toits pointus de tuiles d'ardoise noires font de sa silhouette une figure emblématique du territoire.
La structure est composée d'une cour intérieur et d'une petite annexe, accessibles par l'intérieur de l'académie.
Aujourd'hui, le bâtiment reste l'épicentre de la région d'Elryss, puisqu'il abrite toujours l'archimage et les sages qui l'administrent. Les sages, alchimistes et enchanteurs y résident encore, bien qu'il ne s'agisse plus de disciples et que leur nombre ait été grandement réduit.

Le Bourg

Vue de la ville d'Elryss depuis le port, l'académie est visible au loin.

Les maisons du bourg ont été construites au fil de l'installation des fermes, et d'habitants mages ou dépourvus de magie.
Elles suivent une logique architecturale basée sur la simplicité. briques de stone, bûche et tuiles d'ardoise noire.
La plupart des maisons sont situées sur la côte, dans un souci de facilitations des échanges commerciaux qui sont désormais au centre de l'économie.

Quartier Enchanteur

Le quartier enchanteur est celui où résident les enchanteurs, mais également le principal quartier commercial. on y trouve diverse échoppes, possédées par des commerçants locaux ou étrangers.

Quartier Alchimiste

Annexe au quartier enchanteur, le quartier des alchimistes est celui ou résident les alchimistes. Leur malheureuse tendance à provoquer des explosions et autres accidents justifie sans doute cette séparation avec leurs concitoyens enchanteurs et fermiers. On ne trouve dans ce quartier que deux échoppes: un indigène et un herboriste.

Quartier Agricole

Le quartier Agricole est celui ou vivent les fermiers et, plus largement, les habitants dépourvus de magie. Il se situe non loin des fermes, sur les abords de la ville. On ne trouve dans ce quartier que deux échoppes: Un fermier et un bûcheron.

La Forêt

Apparue lors de l'attaque de l'académie par les forces impériales, le forêt noire a pris le nom de Forêt d'Elryss. Il s'agit d'un épaisse foret magique, formée par incantation et encore aujourd'hui chargée de forces obscures.
L'utilisation de la magie noire pour la formation de la forêt est à l'origine des hallucinations dont ont été victimes les soldats impériaux. Aujourd'hui, la forêt conserve la réputation d'être hantée, maudite, et effraie les visiteurs comme les habitants; bien qu'aucun fait nouveau n'ait été rapporté.

Fonctionnement

Situation politique générale

Vue de l'intérieur de l'académie, dans le hall

Autrefois, l'académie de magie d'Elryss était soutenue par l'Empire, et était logiquement alignée sur le fonctionnement de celui-ci. L'archimage, dirigeant de l'académie et des terres qui l'entourent, a d'ailleurs été nommé par les autorités au moment de la fondation de l'école en l'an 32.
Suite au désaveu de l'académie par l'empire pour l'utilisation de magie noire, Elryss est devenue indépendante et, en l'absence d'autre échelon politique local, l'archimage est devenu le notable de référence.
Elryss a brièvement été considérée comme une cible à détruire par l'empire, qui s'est ravisé; et aujourd'hui encore l'académie et la ville font l'objet d'un statu-quo.
Elle figure cependant toujours sur le cadastre impérial, et dispose de sa souveraineté.

Le conseil des sages

L'archimage de l'académie est au centre des décisions. Il occupe les fonctions de chef des mages et de bourgmestre, dans un village ou l'activité commerciale est désormais au centre de l'économie.

Dans ses tâches, l'archimage est assisté par des sages, qui sont ses principaux conseillers. Ceux-ci ne sont pas nécessairement des mages, mais peuvent également être des fermiers ou des enchanteurs.

La population

Les mages, eux, se trouvent juste en dessous des sages dans la chaine hiérarchique; mais n'ont pas de fonctions décisionnelles.

Ils sont suivi par les alchimistes, eux mêmes suivis par les enchanteurs. Ces deux rangs regroupent des utilisateurs de magies différentes, sans réellement les hiérarchiser.

Enfin, les fermiers forment le premier échelon dans la communauté, qui regroupe tous ceux dépourvus de capacités magiques. Les fermiers peuvent également être des commerçants de toutes spécialités. Le rang de Citoyen d'empire est toutefois nécéssaire pour posséder un commerce à Elryss.

Elrys connus

- Archimage Niouk, fondateur et dirigeant de l'académie et du territoire.
- Sage Gasvelos9, membre du conseil des sages.
- Sage Etix30, membre du conseil des sages.
- Enchanteur Dokhas.
- Enchanteur Knexdu26.
- Enchanteur Yaptaz.
- Enchanteur Trelfy.
- Enchanteur Weexy.
- Fermier Isaje.
- Fermier Barthomer.
- Fermier Pitjim2265.

Activités

Commerce

Depuis la fin de l'activité de l'académie comme lieu de formation, les mages, enchanteurs et alchimistes se sont tournés vers la production de ressources magiques pour subvenir à leurs besoins. En parallèle de ces nouvelles activités, les fermiers de la région ont décidé d'exporter leur production hors de leur territoire: par la volonté générale et par nécessité, le commerce est donc devenu la principale activité locale.

La situation géographique de la région s'est alors montrée fort avantageuse: située sur la côte, la construction d'un petit port de commerce a été entreprise et a favorisé l'export de ressources sur les terres de Stendel.
Aujourd'hui encore, l'activité commerciale d'Elryss suffit à répondre à ses besoins et à celui de ses habitants.

Au niveau local, les commerces de proximité sont, pour la plupart, situés dans le quartier enchanteur et sont tenus principalement par des Elrys. Le rang de citoyen est requis pour pouvoir posséder un atelier, désignation locale des échoppes. Les commerçants étrangers sont acceptés mais doivent payer le prix de leur parcelle, charge dont sont exempts les commerçants locaux.

Magie

Les mages, enchanteurs et alchimistes d'Elryss pratiquent différentes formes de magies qu'ils ont développées dans un souci militaire d'abord, à la demande du gouvernement impérial. Plus tard, ils ont diversifié leurs activités aux magies liées à la production agro-alimentaire et à d'autres secteurs, toujours à la demande de l'empire mais également pour accroitre sa propre production de subsistance. Aujourd'hui, ces magies profitent au commerce local, les exportations étants aussi abondantes que les récoltes.

malgré tout, l'utilisation de la magie noire a eu un impact très négatif sur la région. Reniée par l'empire et mise hors-la-loi, l'académie ne reçoit désormais plus de disciples et doit composer avec une vague tolérance des autorités. On s'étonnera d'ailleurs que la région ait totalement échappé à la traque des mages noirs, qui a duré plus de cinquante ans.
La Forêt d'Elryss porte également encore les stigmates de l'usage de magies obscures, et a encore aujourd'hui la réputation d'être hantée.

Après la fermeture officielle de l'académie, les mages restants et leurs disciples se réunirent en une Guilde, l'ordre des envouteurs. Aujourd'hui, c'est la guilde qui gère la trésorerie de la vente de ressources enchantées ou magiques.

Agriculture

Au fil de l'histoire d'Elryss, de nombreuses fermes se sont installées dans les environs de l'académie. D'abord laboratoires d'experiences magiques, ces fermes ont vu leur rendements augmenter considérablement grâce aux mages, les essais ayant été un grand succès.
Aujourd'hui, l'activité agricole de la région lui permet de nourrir sa population et de vivre de ses exportations. La magie noire n'est plus utilisée dans les cultures, mais les rendements sont encore largement suffisants en l'état.

Trivia

  • Elryss a été fondée pendant la Guerre civile, et est devenue renégate à cause de l'utilisation de la magie noire.
  • La foret d'Elryss a la réputation d'être hantée et maudite depuis sa formation par magie noire.
  • La plus grande partie des archives et de l'iconographie Elry a été détruite dans l'Incendie de la bibliothèque de Noalshak.
Prototype de blason d'Elryss proposé par l'archimage. Seule version connue, les originaux ayant été perdus dans l'incendie de la bibliothèque de Noalshak.

Références