Garde Volontaire : Différence entre versions

De WikiField
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
 
Ligne 354 : Ligne 354 :
 
=== Les officiers ===
 
=== Les officiers ===
 
Capitaine [[Thomas]]<br>
 
Capitaine [[Thomas]]<br>
 +
 +
Capitaine [[Pierrot]]<br>
  
 
Lieutenant [[Sir_Rocky]]<br>
 
Lieutenant [[Sir_Rocky]]<br>
 
Lieutenant [[Pierrot]]<br>
 
  
 
Lieutenant [[Nafiros]]<br>
 
Lieutenant [[Nafiros]]<br>
  
Aspirant [[Makiange]]<br>
+
Sous-lieutenant [[Makiange]]<br>
  
 
Aspirante [[Shalaevar]]
 
Aspirante [[Shalaevar]]

Version actuelle datée du 25 mars 2020 à 10:25

Garde Volontaire
Illustration.
Description Force militaire au service de l'Empire Stendelien
Monde Stendel, New-Stendel, Nabes, Nimps, Novum
Existence Fondation post guerre civile
Fondateur Pencroff
Alignement Impérial
Langues Stendelien
Personnages illustres Ghideon Zorn, Thalkion, Wariow
Gentilé Garde

La Garde Volontaire est une Armée ayant prêtée allégeance à l'Empire Stendelien. Elle a pour activité principale la protection des populations civiles sur les terres impériales comme neutres. Son allégeance à l'Empire lui confère également comme devoir d'assurer la souveraineté impériale à travers le monde. Au fils des années, l'influence de la Garde s'est étendue sur les différents mondes de l'empire, mais ses principales forces restent stationnées sur Stendel, où se trouve son territoire-mère : Fort Herobrine. La Garde est une puissance à la fois terrestre et maritime : elle est constituée de deux corps d'armée : un pour ses forces terrestres et un pour ses forces navales. Comme son nom l'indique, la Garde est majoritairement composée de volontaires issus des quatre coins de l'Empire.

Histoire

Uniforme de Hussard avant la Garde Volontaire

Formation

La Garde Volontaire tire ses origines du 22e de Cavalerie, régiment de volontaires constitué durant la guerre civile ayant opposé l'Empire et le Nivem. A la fin de la guerre, le 21e ayant subi de nombreuses pertes et perdu son commandant, il est dissout et un nouveau régiment est formé à partir de ses survivants et sous la direction du capitaine Pencroff : le 22e de cavalerie. Il se stationne dans la vallée d'Herobrine (au sud de Stendel) après y avoir délogé d'anciens combattants nivemis retranchés lors de la Bataille des dunes, et y bâtit une caserne (Fort Herobrine)[1]. L'endroit n'est pas choisi au hasard, puisque l'objectif est de séparer les territoires nivemis de l'Ouest[2] et de l'Est[3], dans le cas où un conflit éclaterait à nouveau. Au fils des ans, le régiment perd de ses effectifs, et tombe presque à l'abandon. Ce n'est qu'au bout d'une cinquantaine d'années qu'il est reformé par le Commandant Pencroff en un régiment de hussards. De nouveaux uniformes sont distribués et d'importants travaux sont alors menés, comme la rénovation et l'agrandissement de la caserne. Quatre ans plus tard, le régiment gagne en effectifs et intérêt, et décide alors de se diversifier : la Garde Volontaire est constituée. Sa mission est donnée : assurer la protection et la souveraineté des peuples impériaux. Elle regroupe alors de l'infanterie, de la cavalerie, et de l'artillerie, toujours sous la forme d'un régiment, composé en trois bataillons.


Territoires

Les territoires de la Garde s'étendent sur tous les mondes sous influence impériale. Ils se concentrent principalement au Sud de Stendel, la région d'origine de la Garde.

  • Stendel

- Fort Herobrine : Fort Herobrine est le territoire mère des troupes terrestres. C'est dans ce désert que la Garde a vu le jour. Ainsi, son GQG y est encore stationné.
- Arsenal de Middenheim : L'Arsenal de Middenheim est le territoire-mère des forces navales. Toute la flotte y est construite et l'armement de la Garde assemblé (canons, sabres et mousquets).
- Prison de Terre-Morne : Le Purgatoire de TerreMorne est la prison officielle de la Garde. Elle renferme des centaines de prisonniers, enfermés à vie ou jusqu'à prononciation de la peine de mort. Si beaucoup de personnes ont été enfermées à Terre-Morne, aucune n'en est ressorti vivante.
- Tolwhig : Tolwhig est une région civile ayant été mise sous tutelle de la Garde suite à la Campagne de Tolwhig. L'état-major de cavalerie y est stationné.

  • New-Stendel

- Caserne sur la demeure de Stearnz : Cette petite caserne offerte à la Garde par le gouverneur Stearnz est constituée d'un ensemble de bâtiments et d'une cour. Elle Sert de point de passage aux patrouilles du Sud et de l'Ouest.

  • Nimps

- Fort Ehver : Le Fort Ehver est un fort situé en pleine mer. Il abrite les différentes cultures et élevages de la Garde, utilisées à des fins commerciales. L'argent gagné est ajouté au budget alloué par l'Empire.

  • Nabes

- Rock's Corp Company : La Rock's Corp Company est compagnie minière dont le territoire (du même nom) est situé sur Nabes. A l'origine créée par Sir Rocky, elle est depuis peu sous la direction de l'Amiral Wariow, et donc sous la tutelle de la Garde.

De régiment à brigade

étendard de la Garde Volontaire

Le 22 Radévard de l'an 135, le régiment de la Garde est créé sous l'impulsion du Commandant Pencroff. Trois bataillons sont alors fondés, un d'infanterie, de cavalerie et d'artillerie, avec à leurs têtes trois capitaines. Ce régiment, de part ses effectifs réduits, se concentre dans des tâches de petite ampleur, soit la poursuite de criminels dans les confins de l'Empire. Hors, le 41 Radévard de l'an 143, une nouvelle mesure est prise par l'état-major, donnant alors à la Garde sa première grande mission : la purification des terres impériales de toute forme de magie noire. A la même date, des travaux sont lancés pour ériger un pénitencier dédié à l'incarcération des mages noirs arrêtés. En tant que régiment, la Garde est encore une forcée armée peu connue, et peu puissante. Son budget est faible, les troupes sont donc mal armées, mal nourries, et parfois mal entraînées. Cependant, durant cette période, des travaux sont menés sur son unique territoire : la Vallée d'Herobrine. La caserne, aussi appelée Fort Herobrine, est reconstruite dans son intégralité de 152 à 154.

Aux environs de l'année 162, il est décidé par l'état-major de rénover le port Nord du territoire. Cette rénovation va se voir accompagnée d'un tout nouveau projet, mené à l'initiative du Commandant Pencroff et du Capitaine Zorn : la construction d'une forteresse. Sa construction s'étale de 163 à 166, date à laquelle canons et hommes peuvent prendre logement dans l'édifice. Enfin abouti, le projet est une totale réussite. En vue de la place à l'intérieur d'une telle place-forte, il ouvre alors la possibilité au recrutement de bien plus d'hommes. La même année, l'état-major décide donc la construction de deux autres forteresses, réparties en frontière de la Vallée d'Herobrine, et reliées entre elles par des murailles. Sur une décision du Capitaine Zorn et du Lieutenant Thalkion, les ruines de la forteresse au Sud-Est du territoire sont rénovées. L'objectif de ce chantiers est de fortifier l'ensemble du territoire, pour que la Vallée d'Herobrine devienne dans son intégralité une caserne : le Fort Herobrine.

L'année suivante, le 9 Mimélune de l'an 167, en raison d'une augmentation drastique des effectifs, la Garde est agrandie, et devient une brigade, soit un ensemble de plusieurs régiments. A la même époque, une forteresse est terminée, deux autres sont sur le point de l'être aussi. Ainsi, il est décidé de d'abord attribuer un régiment pour chaque corps d'arme, répartis dans les trois forteresses abouties. Plus tard, quand la quatrième serait terminée, un autre régiment d'infanterie serait créé pour y être stationné. Du moins, ces plans imaginés par l'état-major sont vite stoppés. Au début de l'an 169, alors que seule la forteresse du Port Sud de Fort Herobrine est encore en chantier, la Bataille de Feu, qui voit l'affrontement entre les troupes de la Garde et le jeune dragon Pryftan, ravage l'ensemble du territoire Sud. Même si la bataille est gagnée, les dommages sont lourds pour la Garde. Murailles, port et forteresse se voient brûlés et fondus. Plusieurs centaines d'hommes y perdent aussi la vie. Par manque de moyen, il est seulement décidé de rénover le Port Sud. Les ruines des fortifications tout autour sont elles laissées à l'abandon.


De brigade à division

La Garde ne reste pas longtemps une brigade. Cette courte période, d'une dizaine d'année, est marquée par un vif recrutement et de nombreuses rénovations dans tout le Fort. Le 38 Lérolia de l'an 175, le Général Pencroff, retenu en capitale par ses nouvelles fonctions de chevalier, nomme le colonel Ghideon Zorn général de brigade. Dans la même année, suite à la réputation des forteresses et troupes de la Garde, le royaume de Tolwhig, dont le roi Cauko était officier de la Garde, en commande trois pour son territoire afin d'en assurer la sécurité. L'emplacement de la première est décidé, et un régiment de cavalerie est créé pour y être stationné dans le futur.

Au cours de l'année 178, les accords avec l'Arsenal de Middenheim se multiplient, et les relations entre la Garde et la flotte sont excellentes. Il faut dire que l'Amiral Wariow est également capitaine de la Garde à titre honorifique depuis de nombreuses années. Au cours du mois de Radévard, des pourpalers sont engagés entre les deux puissances quant à une possible militarisation de l'Arsenal au profit de la Garde. Présentée par l'Amiral, l'idée est de doter de la Garde de la totalité de sa flotte, dont l'équipage serait alors constitué de gardes, formés à la vie en mer. Les discussions se poursuivent jusqu'au 1er Pénavard de l'an 178, date à laquelle le Général et Chevalier d'Empire Pencroff annonce le passage de la Garde en division au cours d'un discours galvaniseur au balcon du commandement. La Garde se voit alors constituée d'une brigade terrestre, dirigée par le Général Zorn et d'une brigade navale, dirigée par l'Amiral Wariow. Sa puissance militaire s'étend désormais sur terre comme sur mer. Si pendant longtemps, ses troupes désorganisées et peu équipées ont été cibles de railleries de tout l'Empire, elle est à cette date au commencement d'une expansion militaire à grande échelle, bâtie sur une réputation obtenue par la poudre et le sang.


De division à corps d'armée

Les troupes de la Garde en route pour Kel'Daer, an 187

Le passage en division marque une nouvelle ère pour la Garde. D'un point de vue militaire, ce développement représente la possibilité d'agir bien plus vastement. La flotte s'étendant sur tous les mondes colonisés par l'Empire, la Garde peut désormais poursuivre sa mission sur toutes les terres impériales. Ainsi, aux environs de l'an 179, la traque des mages noirs est accrue, et la prison de Terre-Morne voit affluer devant ses portes des centaines de nouveaux prisonniers qui seront pour certains ensuite mis à mort.
A la même époque, des missions minières sont menées sur Novum, et de nombreuses ressources sont acheminées jusqu'à Fort Herobrine. De plus, de part l'agrandissement de la Garde, son budget se voit lui aussi être plus haut. Ainsi, autour de l'an 180, pour la première fois depuis sa création, les coffres de la Garde sont remplis. Ce budget est ainsi alloué dans la mise en place de nouveaux travaux, et dans le développement de l'armement militaire tel que l'artillerie. Il est par ailleurs décidé d'agrandir le commandement, en lui rajoutant deux annexes. L'une, dédiée à la réception, et l'autre dédiée à une salle de veille pour les officiers. Trois ans plus tard, en l'an 183, le chantier est achevé.

Toujours en 183, de nouvelles unités voient leur apparition dans les troupes de la Garde. Chaque corps d'arme se voit pourvu d'une unité d'élite : grenadiers, hussards et ingénieurs. S'ajoute à cela le recrutement de mages, pour accentuer la traque des mages noirs, et mieux assurer la sécurité de Terre-Morne. Pour l'état-major, cette réforme est l'occasion de commencer à diversifier les troupes de la Garde, avec des missions spécifiques à chaque unité. Ainsi, trois ans plus tard, le 26 ¨Pampélune de l'an 186, les régiments de la brigade sont restructurés. L'infanterie est divisée en trois unités (fusiliers, chasseurs, et sapeurs), la cavalerie en deux (cuirassiers et chevau-légers) et l'artillerie en une (artilleurs). Des uniformes sont créés pour chacune de ces unités, à l'instar de l'ancien modèle, qui était le même pour tout le monde. Chaque unité dispose alors de son propre régiment, mise à part les unités d'élite, qui ne sont représentées qu'à l'échelle de compagnies.

Le mois suivant, en Fifrélune, une rencontre entre le mage Shrui, devenu chevalier d'Empire, et le Général Ghideon Zorn est organisée au commandement. Cet entrevu est l'occasion pour le jeune général de ressortir un vieux projet à lui. Engageant alors la parole de la brigade terrestre, il propose au mage l'aide de la Garde dans les combats opposants les Houanders et les démons, dans les lointaines plaines glacées de Kel'Daer. Ainsi, le 37 Fifrélune de l'an 186, les préparatifs pour la Campagne de Kel'Daer sont lancés. Pour cette campagne, un nouveau régiment de fusiliers est créé, le deuxième d'infanterie, placé sous les ordres du capitaine Montbrun. Pour l'épauler, des compagnies de sapeurs et cuirassiers sont désignées. Enfin, le Général Zorn nomme le colonel Jihair à la tête des opérations. En l'an 187, l'ensemble des effectifs de campagne quittent la caserne en direction des terres du Nord, accompagnés de l'état-major de la Garde, du chevalier Stalroc, et de troupes de soutien pour appuyer la prise de positions dans Kel'Daer. Après des semaines de trajet, la première phase de la campagne est engagée : la Grande Offensive. La réussite est totale, et les troupes de campagne prennent leur position dans la ville glacée. Elles sont laissées sur place, et l'état-major retourne vers Fort Herobrine. Hors, au fils des mois, les opérations stagnes. Pire, les lignes démoniques n'ont pas reculées, et en l'espace d'un an, la moitié des effectifs engagés sur place a été décimée. L'état-major prend alors la décision de ne pas relever le 2e d'infanterie, pour éviter de démoraliser les troupes stationnées au Fort. A la place, des recrues sont continuellement affectées au 2e et envoyées sur le théâtre d'opérations, pour éviter la débâcle.

En l'an 195, suite à la nomination du Général Pencroff comme Gouverneur et Maréchal d'Empire, celui-ci nomme le Général Zorn à la tête de la Division, et le Colonel Thalkion à la tête de la brigade terrestre. La nouvelle prise de responsabilités du Général Pencroff au sein de l'Empire est l'occasion pour la Garde de renouveler son attachement à la puissance impériale.

Le 54 Lérolia de l'an 198, la Prison de Terre-Morne est détruite par la Garde dans une explosion de poudre et feu grégeois, après que des mages et mercenaires y soient venus pour tenter de libérer les prisonniers. Cette opération militaire, réalisée à l'initiative du Général Zorn, se voit couronnée d'un grand succès, avec la mort d'une dizaine de chefs hérétiques. Plus tard, une demande de crédits sera demandée à l'Empire pour reconstruire la prison, demande validée par le gouverneur Squirkiz.

Enfin, le 1er Agrevent de l'an 207, il est décidé de faire passer la Garde en Corps d'Armée, constitué d'une division terrestre et d'une division navale. Cette décision repose sur la levée de nouveaux régiments suite à plusieurs événements, tels que l'apparition de l'Empire Aquilae, hostile au seul et unique Empire, la reconstruction proche de la prison de Terre-Morne, et la reconstruction de la forteresse du port Sud, détruite des années plutôt par le dragon Pryftan. Plusieurs réformes structurelles suivent le passage en Corps d'Armée. L'artillerie est entièrement réformée. Forgée à l'Arsenal de Middenheim, elle est alors composée en plusieurs catégories, comme de l'artillerie de campagne, de siège et de forteresse. Les régiments passent eux sous la direction de commandants, et non plus de capitaines, et au sein de chaque division, des brigades de combat (ou flottes) sont composées, sous le commandement de généraux de Brigade.


De corps d'armée à armée

Géographie

Description générale

Fort Herobrine

La vallée d'Herobrine est un désert côtier tempéré. Bien qu'il puisse connaitre de fortes chaleurs en période estivale, il ne s'agit en rien d'un désert aride: On pense en fait qu'il s'agit d'un ancien fond marin, asséché par une montée progressive des sols. La pluie n'y est donc pas rare, mais les sols empêchent aujourd'hui toute cultures sur la zone. Il est cependant supposé que la vallée ait été bien plus verte durant un temps. Le vent, enfin, balaie fréquemment la vallée et est à l'origine du style architectural "bas" des infrastructures locales.

Middenheim

L'arsenal se trouve à l’extrême Sud-Est de Stendel. Faisant office de frontière physique de l'Empire dans la zone. Le climat y est plutôt chaud et humide. De grandes falaises sur les quelles poussent de petit arbres sur les hauteurs, et des palétuviers à leurs pieds ne sont pas sans rappeler la nature très accidenté de l'endroit. Et les eaux profondes côtoient des bas-fonds et récif qui rendent la navigation dangereuse pour les non initiés. D'un point de vu défensif, cela s’avère néanmoins avantageux. L'endroit était particulièrement difficile d'accès autrement que par la voie maritime avant l'arrivé du splash le 38 Agrevend 218. Et d'un étroit chemin à travers la forêt durant le mois de Fifrelune 220. Il reste néanmoins dangereux de s'y aventurer en vu de la présence d'une faune particulièrement agressive.

Terre-Morne

Le Purgatoire de Terre-Morne est construit sur les vestiges de l'ancienne prison (le Pénitencier de Terre-Morne), détruite par une explosion de feu grégeois le 54 Lérolia de l'an 198. Située en pleine mer, l'île est sujette à un brouillard permanent, et à une humidité constante. Les vents y sont réguliers, forts et froids, et les tempêtes sons fréquentes. Il est supposé que ces caractéristiques géographiques étonnantes pour une mer sont dues à la grande concentration de magie qu'a connu la prison.

Tolwhig

La région de Tolwhig est située au Sud-Ouest de l'Empire stendelien. Forêts et plaines parsèment le territoire de Tolwhig. Le climat y est idéal pour la production agricole, qui représente la principale activité de la population. Les terres tolwhigiennes sont scindées en deux par une rivière, qui marque la frontière entre la forêt sombre, large étendue de sapins et où la lumière du joueur peine à entrer et le bourg, construit sur une vaste plaine. C'est au Nord que l'on retrouve les terres agricoles, installées sur un sol meuble et bien irrigué.

Fort Ehver

Rock's Corp Company

Armée

Grand Quartier Général

Le Grand Quartier Général ou GQG est l'ensemble de l'administration et de la direction de la Garde Volontaire. Stationnés pour la plupart au commandement de Fort Herobrine, ces bureaux sont en charge de l'organisation de de la Garde et de son bon fonctionnement. S'y distingue, même s'ils partagent une mission similaire, le Quartier du Général en Chef et l'Etat-Major général de l'Armée.

Quartier du Général en Chef

Le Quartier du Général en Chef regroupe tout le personnel attaché au Général d'Armée Zorn, au commandement comme sur le champ de bataille. On y retrouve son cabinet, constitué d'un service topographique et des archives, et son état-major, qui regroupe son personnel le plus précieux.

Etat-Major général de l'Armée

L'État-major général de l'armée sert de poste de commandement à toute la Garde. C'est d'ici que partent les ordres. S'y retrouve notamment les état-majors de tous les généraux de la Garde. Il se divise en deux bureaux principaux, le cabinet de l'armée et l'état-major de l'armée. Le premier est en charge de tout l'administratif, et le deuxième a pour mission de faire parvenir les ordres des officiers généraux aux troupes à travers tout l'Empire.

Etat-Major de liaison des Forces Impériales

Basé dans "l'antenne impériale", un bâtiment situé le long des murailles et près de la forteresse de cavalerie; l'état major de liaison avec les forces impériales est chargé de faire la jonction entre l'empire et la garde volontaire. Commandé par le Maréchal Pencroff, cet état-major est avant tout une unité administrative.


Forces terrestres

Article détaille: Liste des régiments terrestres de la Garde Volontaire
Les forces terrestres de la garde sont composées de Cinq "grandes unités": la Division Glavalis, la Division Suljii, la Division Marvell, la Garde d'élite et le Bataillon d'exploration. Les divisions Glavalis et Suljii sont des unités de combat autonomes, la division Marvell est une unité de soutien et d'appui des deux premières divisions, la Garde d'élite regroupe les unités les plus aguerries de la garde et le bataillon d'exploration est la seule unité présente hors des frontières de Minefield.

Division Glavalis

Division commandée par le général Jihair Glavalis.
Elle est composée des unités suivantes:
Première brigade

  • 1er régiment d'infanterie légère
  • 1ère batterie du 1er bataillon du 1er d'artillerie à cheval
  • 2e et 3e bataillons du 1er de hussards

Deuxième brigade

  • 1er régiment d'infanterie de ligne
  • 2e régiment d'infanterie de ligne
  • 2e bataillon d'artillerie à pieds
  • 1er, 4e et 5e bataillons du 1er de hussards
  • 1er, 2e et 3e bataillons du 1er de dragons

Troisième brigade

  • 4e régiment d'infanterie de ligne
  • 2e batterie du 1er bataillon du 1er d'artillerie à cheval
  • 4e et 5e bataillons du 1er de dragons

Arrière

  • 2e compagnie de sapeurs du 1er de génie
  • 3e compagnie de sapeurs du 1er de génie
  • 1ère compagnie du train d'artillerie
  • 2e compagnie du train d'artillerie
  • 2e compagnie du train des équipages

Division Suljii

Division commandée par le général Suljii.
Elle est composée des unités suivantes:
deuxième brigade d'infanterie

  • 3 régiment d'infanterie de ligne
  • 5e régiment d'infanterie de ligne
  • 6e régiment d'infanterie de ligne
  • 2e régiment d'infanterie légère

deuxième brigade de cavalerie

  • 1er régiment de chevau-légers
  • 2e régiment de dragons

deuxième brigade de soutien

  • 4e bataillon d'artillerie à cheval du 1er régiment d'artillerie
  • 1er bataillon d'artillerie à pieds du 2e régiment d'artillerie
  • 4e compagnie de sapeurs du 1er régiment du génie
  • 5e compagnie de sapeurs du 1er régiment du génie
  • 3e compagnie du train d'artillerie
  • 4e compagnie du train d'artillerie
  • 3e compagnie du train des équipages

Division Marvell

Division commandée par le général Wendy Marvell.
La "Division Marvell" est composée de deux brigades: Une brigade de soutien composée des différentes unités d'artillerie et de logistique de la garde, et une brigade de réserve composée de troupes d'arrière-garde ou de flanc-garde. Ces différentes unités, bien que n'étant pas des unités de première ligne, sont vitales pour le fonctionnement de la garde et sont un élément clef de sa supériorité en temps de guerre ou lors de bataille. En effet, la logistique des troupes de la garde est assurée par des troupes spécialisées dans ce domaine et offrant d'excellents résultats en opération. Les unités de soutien d'artillerie, regroupées sous ce commandement unique, offrent également un appui de poids à l'artillerie montée et démontée incluse dans les divisions de combat. Quant à la réserve, la brigade de cavalerie est composée uniquement de cuirassiers dont la charge suffit souvent à contrer une offensive ennemie sur la ligne, et les fantassins de réserve peuvent être déployés rapidement pour combler les vides sur le front.
La division Marvell est composée des unités suivantes:

brigade d'appui

  • 2e bataillon d'artillerie à cheval du 1er régiment d'artillerie
  • 3e bataillon d'artillerie à cheval du 1er régiment d'artillerie
  • 3e bataillon d'artillerie à pieds du 2e régiment d'artillerie
  • 1er régiment du génie (dont éléments détachés dans la division Glavalis et Suljii)
  • 1er régiment du train (dont éléments détachés dans la division Glavalis et Suljii)
  • 3e régiment d'artillerie
  • 4e régiment d'artillerie
  • Bataillon d'appui médical


brigade de réserve

  • 1er régiment de cuirassiers (brigade de cavalerie)
  • 2e régiment de cuirassiers (brigade de cavalerie)
  • 1er régiment d'infanterie de réserve (appelés de tolwhig)
  • 2e régiment d'infanterie de réserve (appelés de tolwhig)

Bataillon d'exploration

Unité de reconnaissance mixte ayant pour fonction d'explorer les contrées extérieures à l'empire. Ses expéditions dans les contrées les plus reculées et inhabitées de ce monde lui valent souvent de dépasser les 50% de pertes.

Forces navales

Garde d'élite

Étendard de la Garde Volontaire

La "Garde d'élite" est une unité d'échelon divisionnaire de la Garde Volontaire dépendant directement de l'état-major Général de la Garde. La Garde d'élite regroupe les meilleurs éléments de la Garde Volontaire issus de toutes les unités combattantes et servant la plupart du temps de réserve ou de forces de choc. Surnommée la "Vieille Garde" du fait de l'ancienneté de ses membres, cette unité se distingue par sa grande combativité et son excellence opérationnelle. Polyvalente et aguerrie, sa présence sur un champ de bataille suffit souvent à galvaniser les troupes alliées et à semer l'effroi chez les adversaires.

Faites d'armes

Campagnes menées par la Garde Volontaire

- Pacification des Terres du Sud
- Prohibition de la magie noire
- Campagne de Kel'Daer
- Campagne de Tolwhig
- Campagne des frontières
- Campagne d'Asayaka
- Batailles rangées

Batailles inscrites sur l'étendard de la garde

- Bataille des dunes (prise d'herobrine valley)
- Bataille du bourg-embresse
- Bataille du fortin
- Bataille de Feu
- Bataille du mur (date à préciser - arrivée sur les lieux et première brèche)
- Seconde bataille de kel daer (date à préciser)
- Grande offensive de Kel Daer
- Bataille de Mousse-tache
- Bataille de Saulême Tolwhig
- Bataille de Towlhig
- Prise de Tolwhig
- Bataille de Birak-Heim

Organisation et Structure

Grades de la Garde Volontaire

La garde volontaire est une force armée structurée suivant une hiérarchie méritocratique. Les grades de la garde volontaire sont les suivants, par ordre d'importance:

Grade de général en chef.png Général en chef - Il est le commandant de la Garde dans son ensemble.

Grade de général de corps d'armée.png Général de corps d'armée / Amiral - Il commande un des deux corps qui compose la garde et assiste le général en chef.

Grade de général de division.png Général de division ou Vice-Amiral - Il commande une des divisions des forces terrestres ou une des flottes des forces navales.

Grade de général de brigade.png Général de brigade - Il commande une brigade (échelon administratif), une région ou un état-major de théâtre (une zone de conflit).


Colonel.jpg Colonel - Il commande un régiment ou une région. Un colonel peut être nommé au commandement d'un théâtre dans certains cas.

Commandant.jpg Commandant - Il fait partie de l'état-major d'un régiment ou en commande un bataillon.

Capitaine.jpg Capitaine - Il commande une compagnie d'infanterie, un escadron de cavalerie ou une batterie d'artillerie.

Lieutenant.jpg Lieutenant - Il est officier en second dans la compagnie, et peut être amené à remplacer le capitaine au front s'il meurt.

Souslieutenant.jpg Sous-lieutenant - Il est officier et commande une section d'infanterie, un peloton de cavalerie ou un groupe d'artillerie.

Aspirant.jpg Aspirant - Il est élève officier et ne fait pas encore partie des forces actives. C'est le grade des élèves de l'école militaire.

Adjudant.jpg Adjudant - Il a une fonction administrative, il y en a un par compagnie/escadron auprès du capitaine.

Sergent-major.jpg Sergent-Major- Il est un vieux sous-officier expérimenté, il peut commander une demi-section ou, parfois, un peloton.

Sergent.jpg Sergent - Il est sous-officier et commande une demie-section.

Grade de Caporal.png Caporal - Il est un soldat aguerri et peut diriger une escouade.

Grade de Soldat.png Soldat - Il est également appelé par sa fonction: Hussard, grenadier, dragon, chasseur, artilleur...

Les différents échelons d'unités

La garde volontaire se compose de plusieurs échelons qui correspondent à des niveaux de commandement et des nombres d'effectifs. Plusieurs groupes en forment un seul, qui est lui même regroupé avec d'autres groupes de sa taille pour constituer une unité plus grande et ainsi de suite. Du plus grand au plus petit, les échelons utilisés dans la garde sont les suivants:

Armee.png
L'Armée: Il s'agit de la garde elle-même dans son intégralité.

Corps d'armée.png
Le Corps d'armée: Il en existe deux dans la garde qui en sont les deux composantes principales, à savoir les troupes terrestres et les troupes navales.

Division.png
La Divison: Il en existe 3 dans les troupes terrestres. Il s'agit de groupes autonomes constitués de plusieurs régiments. Une division est une petite armée qui peut se suffire à elle-même.

Brigade.png
La Brigade: Elles sont souvent 'administratives' et regroupent plusieurs unités d'un même type afin de faciliter leur gestion. Au combat, des brigades peuvent également être constituées en réserve d'une division.

Regiment.png
Le Régiment: Il s'agit d'une unité constituée de soldats d'une seule arme (fusiliers, dragons...) et qui compte environ mille soldats. Chaque régiment est commandé par un colonel.

Bataillon.png
Le Bataillon: Il s'agit d'une subdivision du régiment, qui sert aussi bien à faciliter sa gestion qu'à hiérarchiser sa structure au combat. Il est commandé par un commandant.

Compagnie.png
La Compagnie/L'escadron: Il s'agit de l'unité opérationnelle de base. Elle compte cent soldats qui ne sont presque jamais séparés. Elle est commandée par un Capitaine.

Section.png
La section/Le peloton: Il s'agit d'une subdivision de la compagnie. Elle en compte la moitié des hommes, soit cinquante. Elle est commandée par un lieutenant.

DS
La Demi-section: Comme son nom l'indique, il s'agit de la moitié d'une section, soit vingt-cinq soldats. Elle est commandée par un sous-lieutenant ou un sergent-major.

ES
l'Escouade: Il s'agit d'un petit groupe de soldats allant de dix à quinze hommes. Elle est commandée par un sergent.

GR
Le Groupe: Il compte environ cinq hommes commandés par un caporal.

Les différentes unités

Infanterie

Infanterie.png
- Fusiliers de ligne
- Grenadiers
- Chasseurs a pieds
- Carabiniers
- Voltigeurs
- Sapeurs

Cavalerie

Cavalerie legere.png Cavalerie lourde.png
- Hussards
- Chevau-légers
- Dragons
- Cuirassiers

Artillerie

Artillerie.png
- Artillerie légère de campagne
- Artillerie lourde de campagne / de siège
- Artillerie de forteresse

Soutien

Genie.png TrainEquipages.png
- Unités du train
- Unités médicales
- Unités du génie
- Unités d'instruction

Elite

Les uniformes

Personnalités liées à la Garde

Les généraux

Maréchal Pencroff, Fondateur et Maréchal des armées d'empire, contrôleur des troupes supplétives.

Général d'Armée Ghideon Zorn, général en chef de la garde volontaire.

Général de corps d'armée Thalkion, commandant des forces terrestres de la garde volontaire.

Amiral Wariow, commandant des forces navales de la garde volontaire.

Général de division Jihair, commandant de la première division.

Général de division Suljii, commandant de la deuxième division.

Général de division Wendy, commandant de la troisième division.

Général de Brigade Darkalne, officier d'état-major.

Vice-Amiral Pimoussy, officier en second de la flotte.

Les officiers d'état-major

Les officiers

Capitaine Thomas

Capitaine Pierrot

Lieutenant Sir_Rocky

Lieutenant Nafiros

Sous-lieutenant Makiange

Aspirante Shalaevar

La troupe

Trivia

- La garde volontaire est, en terme d'effectifs d'active, l'armée comptant le plus de soldats sur Stendel.

- Les couleurs de l'étendard de la garde, bleu blanc et violet, sont le symbole de l'armée (bleu), de la paix (blanc) et de l'empire de stendel (violet).

- La garde volontaire accepte dans ses rangs tous les peuples et toutes les ethnies, pour peu que les volontaires prêtent allégeance à l'empire.

- Dans le jargon de la garde volontaire "aller en vacances à kel'daer" signifie mourir.

- Le premier régiment de hussards est, techniquement, la plus vieille unité de la garde volontaire. Elle conserve les traditions du 22e de cavalerie.

- La couleur de la Garde volontaire est le Bleu, symbole de force et d'ordre.

Références et Bibliographie

- Présentation de la garde volontaire - Topic sur le forum minefield.fr
- Organisation des troupes - Topic sur le forum minefield.fr

- Les grades et fonctions - Topic sur le forum minefield.fr